Un précieux village

Montrésor

Au commencement, il y eut une légende de chevalier et de lézard, puis vint un comte polonais en exil. Voilà un résumé bien romanesque qui illustre ce que Montrésor a à vous offrir d’exceptionnel. Laissez-vous guider !

L’un des Plus Beaux Villages de France

Montrésor, posé sur les rives sinueuses de l’Indrois, égraine les multiples témoignages de son passé au fil de vos pas en toutes saisons. Le patrimoine est ici très vivant : belles maisons, collégiale, marché couvert et château.

Le village

Le parcours de découverte du bourg vous permet de ne rien manquer des trésors que le village détient. La rue Potocki, depuis le portail du château vers la collégiale ne connaît pas de fausse note. Chaque maison est à sa juste place. En empruntant la rue Branicki, vous passez sous ce qui fût le second pont levis protégeant le château. Sur votre droite, vous remarquez un étrange bâtiment avec des ouvertures gothiques. C’est ici l’ancienne église paroissiale, devenue maison d’habitation après la Révolution française. Tout près, sur les rives de l’Indrois, le lavoir vous attend pour une pause rafraîchissante. Dans la rue, les maisons anciennes, parfaitement restaurées, sont nombreuses à découvrir dans ce dédale de petites rues.

Le château

Le château de Montrésor est une fondation médiévale. Il participait de la ligne de front protégeant le comté contre les attaques de l’ennemi juré, le comte de Blois. De sa première période, le château vous présente les tours de son donjon, et une partie importante de ses fortifications. La silhouette du château visible aujourd’hui date de sa reconstruction à la Renaissance, alors propriété d’Imbert de Bastarnay, un homme d’état qui collabora avec pas moins de trois rois de France, dont François 1er. Avec son épouse et l’un de ses fils, il repose désormais à Montrésor dans la collégiale qu’il a fondée.

Au 19e siècle, le comte polonais Xavier Branicki en fait l’acquisition. L’homme a fui les persécutions du tsar de Russie. À l’intérieur, vous découvrez toutes les innovations modernes, dont le comte a doté le château ! Branicki est un homme d'affaires et un grand voyageur. C’est aussi un collectionneur avisé. De salle en salle, vous admirez des meubles, peintures, tapisseries, souvenirs de Pologne et pièces d’orfèvrerie de très belles qualité. Le château de Montrésor, véritable galerie d’art, vous présente des primitifs italiens, des toiles de l’école hollandaise du 17e siècle, des portraits de famille signé Winteralter ou encore un Veronèse.

Depuis le jardin romantique à l’anglaise, en passant sous les arbres remarquables, vous saluent des sculptures monumentales, dont un Ange déchu, magnifique marbre signé de l’artiste italien Constantino Corti. Depuis les terrasses, le panorama sur le village et la vallée est à ne pas manquer.

La visite est un véritable voyage dans le temps dans un château qui est assurément le plus slave des châteaux de la Loire.

Accès payant / ouvert des vacances de février jusqu’à la Toussaint et pendant les vacances de Noël.

La collégiale Saint-Jean-Baptiste

Édifiée au 16e siècle sur ordre d’Imbert de Bastarnay, la collégiale Saint-Jean-Baptiste est l’un des plus beaux édifices religieux de style Renaissance en Touraine. Elle vous impressionnera par ses dimensions qui dominent les maisons du village. La façade, très richement décorée, si elle a souffert au fil des siècles, garde fière allure. 

À l’intérieur, les trois gisants d’albâtre de la famille de Bastarnay veillent sur l’édifice. Des toiles monumentales, une très belle « Annonciation » de Philippe de Champaigne se découvrent dans la nef. Classée Monument Historique en 1840, la collégiale possède une relique plus contemporaine illustrant le lien toujours très présent de Montrésor avec la Pologne. Dans une petite chasse, vous admirez une calotte blanche, don de Jean-Paul II aux descendants du Comte Branicki.

Accès libre sauf pendant les offices

Les halles des Cardeux

Les Halles du 17e, remaniées au 19e siècle hébergent un charmant petit musée dédié au « Gemmail », un art du verre né au 20e siècle mêlant l’héritage des vitraux à l’œil du peintre. 

Pour le découvrir, poussez la porte et gravissez les escaliers pour accéder à l’étage mansardé, là où autrefois les « cardeux » travaillaient la laine des moutons.

Accès libre

 

Les Balcons de l’Indrois

C’est depuis les rives de l’indrois que Montrésor expose toute sa beauté. Au détour d’un méandre de la rivière, s’ouvre devant vous un panorama admirable. Effet « wahoo » garanti. Depuis les rives, vous découvrez les jardins soignés des maisons, le château et la collégiale qui dominent ce tableau impressionniste. Votre balade est agrémentée de panneaux d’interprétation sur l’histoire du village, la faune et la flore. En été, les berges se métamorphosent chaque nuit pour les « soirées légendaires », un parcours nocturne gratuit avec projection mapping sur le château.

La légende du lézard doré

Alors qu’un chevalier se reposait contre les flancs rocheux de la colline, un lézard se faufila dans une crevasse dans la pierre pour en ressortir très vite le corps recouvert de paillettes d’or. De là est née la légende d’un trésor enfoui sous le château.

Tenterez-vous votre chance pour le retrouver ?

Matin
Humidité : %
Vent : km/h

Après-midi
Humidité : %
Vent : km/h

Matin
Humidité : %
Vent : km/h

Après-midi
Humidité : %
Vent : km/h

Matin
Humidité : %
Vent : km/h

Après-midi
Humidité : %
Vent : km/h

Matin
Humidité : %
Vent : km/h

Après-midi
Humidité : %
Vent : km/h

Carte Interactive

Chargement...
Mes favoris(0)
Carnet de voyage
Ajouter aux favoris(0)
Vous aimerez sûrement :